Serveur Francophone Semi-RP dédié à Project Zomboid - Build 38.30
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les faibles restent, Chapitre 2

Aller en bas 
AuteurMessage
Aeronephenix4272

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 17
Localisation : Cher moi, pourquoi ? TU ME STALK ???

MessageSujet: Les faibles restent, Chapitre 2   Dim 14 Jan - 17:06

Spoiler:
 
Si la musique s'arrête avant la fin, relancez la (ou alors faites clique droit sur la vidéo et "lire en boucle"  Razz

*Une femme blonde s'adresse à une caméra, elle doit avoir une quarantaine d'année et parle d'un voix hautaine*

Mon nom est Jacqueline White, j'espère au moins que quelqu'un écoutera cet enregistrement ! J'ai passé une heure à installer ces bidules de hum ... "Set-up" c'est ce que les jeunes disent, enfin ! Pour tout vous dire j’espérais que les services secrets ou je ne sais qui puisse pirater cet enregistrement pour venir me secourir, mais sans internet ça me semble un peu plus compliqué ...
Bon, si quelqu'un m'écoute j'étais à un gala de charité pas plus tard qu'hier soir, voici ce qu'il s'y est passé ...

Flashback *Jacqueline est dans une salle de réception vêtue d'une magnifique robe,
elle parle avec de nombreuses relations par rapport au thème du gala de charité*

Le gala était sublime, j'avais tout installé et préparé ! Enfin, mes assistants l'ont fait, mais c'est tout comme ! Je préparais cette soirée depuis un mois, j'y est investi plusieurs millions ! Au début ce n'était que pour sensibiliser des contacts riches à propos de maladies du Tier-Monde, mais ensuite est venue se rajouter cette étrange épidémie de la Zone de Knox, je me suis dis, autant faire d'un pierre deux coups ! J'ai donc rajouter à la dernière minutes dans le thème du gala le cas des victimes de l'étrange virus du Kentucky.
Le gala se passait donc à merveilles, j'avais réussi à obtenir quelques dons plutôt conséquent pour ma cause, puis vint l'heure de mon grand discours ! Mais avant celui-ci je reçu un appel de ma secrétaire, puis je vis qu'elle avait déjà essayé de m’appeler quatre fois dans l'après midi, sûrement un problème au bureau, je supposais qu'il ne s'agissait de rien de grave ...Je me dirigeais vers le podium, mais en m’avançant je vis ...



- "Mademoiselle ? Vous allez bien ?" Je m'avançais avec précaution de la jeune femme qui titubait au milieu de la salle, elle était ensanglantée, les invités nous dévisageaient et reculaient ...

- "Ai... Aidez-moi" La femme s'effondra dans mes bras, je fis au début dégoûtée à cause de ce liquide rougeâtre qui coulait sur mes bras mais ensuite voyant qu'elle perdit connaissance je la soutenue du mieux que je pu pour ne pas qu'elle tombe

J'entendais la panique qui envahissait la salle, des cris de certains cotés, beaucoup d'appels téléphonique et de réponses paniqués, je ne comprenais pas ce qu'il se passait ...
C'est à ce moment que ma secrétaire, Kimberley est arrivée en courant dans la salle, elle se rua vers moi et cria :

- "Mademoiselle White ! Il y'a eu une brèche de confinement de la Zone pas plus tard que ce matin, les infectés se répandent dans tout le pays ! J'ai essayé de vous prévenir Mad..." J'étais abasourdie par ce que me disais Kimberley, et je réalisais qu'elle n'avais pas pu finir sa phrase car ... La jeune femme qui s'était évanoui venait de se jeter sur elle, elle était devenue pâle, avec les yeux injectés de sang et mordait Kimberley à la gorge...

Je fut tétanisée, j'ai donc pris la fuite de la salle tandis que tout le monde se ruait vers la sortie, je regagnait vite ma suite d'hôtel et décidait de quitter la ville afin de ne pas rester au milieu de toute cette agitation,
j'ai une villa en périphérie, ça devrait être suffisamment loin je me suis dis... J'essayais d’appeler mon chauffeur et mon garde du corps ,en vain... Je détachais mes cheveux, enfilais mon manteau, pris mon sac et descendis au garage de l'hôtel pour récupérer ma voiture.

Cela faisait des années que je n'avais pas conduit toute seule, il ne me fallu pas longtemps pour finir perdue sur les docks de Manhattan


Etant perdue au beau milieu de l'espace portuaire de New-York je cherchais désespérément un moyen de trouver la bonne direction, puis je me mis à penser à ce que je venais de vivre ...




Kimberley, ma pauvre secrétaire, il s'agissait d'une bonne fille. Toujours au service des autres ...
Et mon fils ! Buckley, je n'ai jamais vraiment eu l'instinct maternelle mais ... Oh mon dieu ... Le pauvre il doit être effrayé ! J'espère que son école privé sera mise en quarantaine ou quelque chose du genre,
faites que les militaires le protège ... *De nombreux hélicoptères passaient au dessus de la ville tandis que Jacqueline était perdue dans ses pensées*

Finalement je repris la route et ma voiture fini à sec au bord d'un petite station service où il y'eu l'air d'y avoir un grand embouteillage, mais pas âme qui vive ... Je vis alors une silhouette fouiller dans une poubelle

- "Excusez moi ? J'ai une panne d'essence, vous savez si les pompes sont encore fonctionnelles ?" L'homme se releva, il avait le visage à moitié brûlé et boitait dans ma direction, suivi de quelques autres énergumènes comme lui.



J'étais amplie de haine contre ces créatures, j'étais armée de mon sac à main et de mes talons aiguille, je comptais bien leur faire payer d'avoir ruiné mon gala ...

*Retour à la caméra*

Voilà ce qu'il s'est passé, je suis actuellement barricadé à l'arrière d'un magasin d'électronique,
pas très glamour malheureusement ... Bon j'attend les secours alors dépêchez vous !

Jacqueline s'aperçu trop tard qu'il n'y avait plus de batterie dans la caméra
Revenir en haut Aller en bas
 
Les faibles restent, Chapitre 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce qu'on reste des enfants et que les hommes restent des ours !
» Le dernier chapitre
» 9/05/09 - LONG LIVE METAL!!! Festival-Chapitre 3
» Avis à la populace
» François De Roubaix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Last Hope :: Zone Role Play-
Sauter vers: